nen-17

Les Bahnar du Vietnam

Les Bahnar du Vietnam

Présentation – origine

La langue Bahnar appartient au groupe linguistique mon-khmer (famille des langues d’Asie du Sud).

Également appelés Boh Nam, Roh ou Ala Kong, les Bahnar ont pris pied sur les hauts plateaux du Centre (Tây Nguyên) depuis plusieurs siècles.

Aujourd’hui, ils sont divisés en plusieurs sous-groupes: Ro Ngao, Ro Long, To Lo ou Go Lar Krem…
Tous les Bahnar se comprennent entre eux, ils parlent la même langue, une langue qui appartient au groupe des langues austro-asiatiques.

Les Bahnar vivent essentiellement dans les provinces de Gia Lai, de Kon Tum, et dans la partie méridionale du Centre.

Cultures vivrières

Le climat des hauts plateaux est rude – on ne le dira jamais assez, ce qui a d’abord poussé les Bahnar à cultiver sur brûlis.

Le peuple Bahnar cultive le riz dans les champs secs souvent situés le long des rivières et des ruisseaux. La houe est le principal outil de culture agricole de cette ethnie.

Dès le début du XXe siècle, le Kinh les ont initiés à la riziculture inondée.

Les maisons –  les villages

Chez les Bahnar la vie reste encore rustique et traditionnelle, ils habitent dans des maisons sur pilotis, ce qui leur permet de garder un relatif isolement en saison des pluies, mais aussi de se prémunir d’éventuels visiteurs indésirables: serpents et autres bêtes sauvages…

Les maisons anciennes sont plutôt bâties en longueur, plusieurs générations y cohabitent., la maison communale, le nhà rông, sert aux activités collectives : réunions, cérémonies rituelles, festivités….

La famille

Chez les Bahnar, ce sont les femmes qui décident ! Qu’on se le dise ! Même si les femmes ont du pouvoir, ce sont quand même elles qui travaillent le plus! Très tôt le matin, elles partent dans les champs… Les femmes Bahnar sont donc des paysannes, dures à la tâche, mais aussi des tisseuses hors pair. Créatives et habiles, elles sont capables de créer toutes sortes de motifs pour décorer leurs vêtements, leurs nappes et leurs couvertures.

Les costumes

Les chemises pour femmes de l’ethnie Bahnar sont très soignées avec des motifs horizontaux. La couleur principale est l’indigo mélangé au blanc, au rouge et au jaune.
Pas aussi longues que les jupes des filles Gia Rai, les jupes des femmes Bahnar sont généralement à environ 15 cm au-dessus de la cheville.

La jupe est en coton tissé noir ou bleu indigo, avec un patch tissé à motifs situé sur les fesses et deux petits bouts de tissu sur le côté ornés d’un motif.
Les chemises pour hommes Bahnar sont pour la plupart des blazers, noirs ou indigo, sans boutons, avec une fente pour dévoiler la poitrine.

Il existe deux types de chemises populaires, l’une est une chemise unie sans motif, avec seulement quelques fils rouges autour du col, de l’ourlet et des rayures blanches sur les côtés de la chemise, l’autre avec des lignes décoratives le long des côtés et de l’ourlet.

Les croyances

Dans le système de croyance de Bahnar, la vie se manifeste comme une unité et un arrangement avec Bok Kei Dei et Yă Kuh Keh.

La femme, Yă Kuh Keh a créé les cieux et la terre, Bok Kei Dei, le mari a fait le soleil, la lune et les étoiles et les a attachés au ciel.

Pour le peuple Bahnar, seuls ces dieux ont toutes les vertus : bienveillance, éternité, suprématie absolue, créateur de tout et de toute vie, prenant soin des gens et des récoltes.

Dans les croyances du peuple Bahnar la position du dieu du riz (yang sri) ainsi que son culte occupent une place particulière.

Le plus redouté est le dieu du tonnerre (Bok Glaih) représenté comme un géant d’apparence féroce, il porte toujours avec lui une hache de pierre qui lance la foudre.

Le peuple Bahnar possède également d’innombrables autres dieux tels que le dieu du feu, de l’eau, de la forêt, de la terre, de la roche, de la montagne, du fleuve, du pot, du fer, du gong.  Chaque dieu a un travail spécifique, un arrangement et une mission.

L’art

Les Bahnar sortent les gongs lors des cérémonies importantes pour créer une ambiance festive, c’est la tradition.
Les gongs ont une valeur très symbolique pour les Bahnar, mais aussi d’autres instruments comme le T’rung et le Klong put, ou encore les récits épiques… Le folklore Bahnar est richissime!

Envie d’un voyage sur mesure au Vietnam, au Laos et/ou au Cambodge?

Créez votre propre voyage et demandez un devis gratuit sans engagement

Demande de devis
Devis en ligne