ethnie-hmong

Info pratique

Préparation de son voyage au Vietnam : ce qu’il faut savoir

Santé, eau et nourriture, sécurité, monnaie et change, décalage, courant électrique, téléphone, internet, photocopie du paseport, marchandage, photos, bagages, blanchisserie, pourboires, achat, liste pense-bête...

Santé :

Aucun vaccin n’est obligatoire pour le voyage au Vietnam, au Laos et au Cambodge. Pourtant des médecins conseillent de vacciner contre la diphtérie, hépatite A et l’encéphalite B et l’encéphalite B, japonais, la poliomyélite et TABT (tétanos, la paratyphoïde A et B et la typhoïde). En outre les vaccins contre la rage et le traitement anti-paludique (pour les Plateaux du Centre) sont recommandés.

Des médicaments à apporter :

Désinfectant, compresses, aspirine, pansements, pommade pour foulure et entorses, anti-diarrhéique, antispasmodique, anti-émétique, produit répulsif contre les moustiques.
Il faut demander conseil à votre médecin pour les vaccinations et autres précautions médicales à prendre.

Pour les traitements spécifiques, dans le cadre de la lutte contre le trafique, certains médicaments sont interdits (antidépresseurs, antalgiques à dérivés d’opiacés Daphalgan codéine par exemple ou autres). Est autorisé cependant le traitement spécifique, pour la durée du séjour, plus 7 jours et pas plus, si accompagné obligatoirement de sa prescription médicale pour une affection déclarée (en anglais de préférence).

Eau et nourriture :

L’eau du robinet n’est pas potable. Il est recommandé de boire de l’eau en bouteille. Sur tous les lieux touristiques, vous trouverez des vendeurs d’eau minérale. Vérifiez toujours que la bouteille soit bien capsulée. Évitez les glaçons et de consommer les légumes crus mis à votre disposition dans les petits restaurants et petits commerces au coin des rues, ces aliments sont souvent mal lavés et peuvent contenir des germes de l’hépatite A. Évitez aussi les crustacés et les fruits de mer, les viandes mal cuites.

Sécurité :

Il communément reconnu que voyager au Vietnam ne comporte pas de risques majeurs. La situation politique et économique y est stable. Les diverses ethnies cohabitent en paix. Les agressions physiques contre des touristes sont extrêmement rares.

Toutefois, dans les grandes villes (Ho Chi Minh ville, Hanoï, Nha Trang…) les étrangers constituent des cibles de choix pour les pickpockets, vols à l’arraché (souvent effectués en moto) et escroqueries, soyez vigilants dans ces lieux.

Il est fortement conseillé de :

–    ne pas porter de bijoux, de sac à main et permis de conduire ou autre papiers d’identité.
–    ne pas marcher au bord de la chaussée.
–    laisser les documents de valeur dans le coffre de l’hôtel.
–    éviter de prendre des cyclo-pousses la nuit.
–    être toujours vigilant, particulièrement dans les rues touristiques et les marchés.
–    ne pas suivre de manière incrédule les inconnus.
–    ne pas manquer de respect à un vietnamien alcoolisé.

Avertissement concernant la drogue :

La législation vietnamienne est particulièrement sévère face aux délits concernant le trafic de stupéfiants. En effet, le code pénal vietnamien dispose que toute personne trouvée en possession de plus de 100 grammes d’héroïne ou de cocaïne, ou bien de plus de 5 kilos d’opium, ou encore de plus de 75 kilos de cannabis, est passible d’une peine de prison à perpétuité ou de la peine de mort.

Monnaie et change :

La monnaie nationale est le Dong (VND). L’euro comme le dollar se changent très facilement dans les nombreux bureaux de change ou banques.
Carte bancaire : On peut tirer de l’argent en Dong aux distributeurs automatiques dans toutes les villes du pays.
Evitez cependant d’effectuer des paiements par carte bancaire dans les boutiques, restaurants et petits hôtels au risque de vous faire prélever des sommes indues par des inconnus.
Les chèques de voyage sont acceptés par les banques et bureaux de change qui vous prélèveront une commission et convertiront les monnaies à un taux légèrement moins favorable.

Décalage horaire :

Il y a 6h de décalage – en plus – entre le Vietnam et la France. Plus concrètement, s’il est 12h à Paris, à Ho Chi Minh-Ville et Hanoi il sera 18h en hiver et 17h en été.

Électricité

Courant d’électricité et type de prise :
Le courant électrique est du 220 volts et les prises sont de type européen.

Téléphone portable en voyage :

Nous conseillons soit d’acheter à l’arrivée un portable local (pas cher) et une carte SIM locale prépayée, soit de conserver votre portable en l’ayant fait débloquer auparavant pour qu’il s’adapte au réseau vietnamien.
On vous attribue un crédit de communication, fourni avec l’achat d’une carte SIM.
Pour téléphoner :
–   Du Vietnam vers la France : +33 (code du pays) puis le numéro de votre correspondant sans le zéro initial.
–   Du Vietnam vers la Belgique : +32 et indicatif de la ville puis le numéro du correspondant.
–   Du Vietnam vers la Suisse : + 41 et indicatif de la ville puis le numéro du correspondant.
–   Du Vietnam vers le Canada : + 1 et indicatif régional puis le numéro du correspondant.

Internet :

Il est partout. Tous les hôtels proposent une connexion gratuite ou payante.

Photocopie du passeport :

Beaucoup d’hôtels conservent votre passeport à la réception, quelle que soit la durée de votre séjour.
Pensez à apporter une photocopie de votre passeport avec vous. Ce conseil est valable pour tous les voyages mais encore plus au Vietnam.

Marchandage :

N’hésitez pas à marchander le prix dans les magasins, marchés mais pas dans les restaurants.
Photos :
Les photos sont autorisés partout. Excepté proche des sites militaires ou avec un panneau d’interdiction.

Bagages:

Se souvenir avant tout, d’une chose : les compagnies aériennes sont intraitables sur le poids des bagages (se renseigner auprès de sa compagnie, les poids variant de l’une à l’autre – en moyenne entre 20 et 23 Kg pour un bagage en soute par personne).
La taxe à payer en cas de dépassement est élevée. Donc, il est conseillé de peser sa valise avant de partir et de prévoir une marge, soit en soute, soit en bagage à main, pour les souvenirs que l’on ramène. Elle sera également utile pour les excursions de deux ou trois jours, les grosses valises resteront dans ce cas à la consigne de l’hôtel.
Le bagage en cabine doit avoir les dimensions suivantes : 55 x 35 x 25 et ne pas dépasser 7 Kg.

Blanchisserie:

Tous les hôtels ont un service de nettoyage rapide (dans la journée ou en 24 h).

Pourboires:

Les pourboires font partie intégrante de la culture du pays. Ce geste de remerciement, variable selon l’itinéraire et la durée, est devenu une obligation. Un budget prévu qui permettra de remercier chaque intervenant au cours du voyage.

Le montant est ≥ 3 euros/participant/jour pour le guide, un peu moins pour le chauffeur en fonction de votre satisfaction et de votre budget. On leur donne à la fin du séjour et ils acceptent des euros.

Une autre petite somme pour les rameurs de barques et l’équipage sur la jonque dans la baie d’Halong.

Pas de pourboires dans les restaurants ni à l’hôtel

De rigueur. ATTENTION: Ne pas donner de trop petits pourboires (il vaut mieux ne rien donner que de donner une somme trop modique, qui peut vexer).

Achat :

L’artisanat vietnamien offre de multiples tentations bon marché et de bon goût, nous vous conseillons donc de prévoir un petit budget à cet effet.

Liste pense-bête :

–    Votre passeport, visas, vos n° d’assistance et votre billet d’avion
–    Devis du voyage
–    Vêtements
–    Traitements médicaux en cours (avec les ordonnances en anglais)
–    Crème solaire et après solaire
–    Des répulsifs anti- moustiques
–    Un parapluie
–    Un chapeau de soleil
–    Des chaussures légères et une paire de chaussures pour la marche
–    Un sac à dos léger pour les excursions
–    De la lecture si vous ne lisez que le français
–    Une petite lampe torche
–    Un réveil
–    Munissez-vous de boules Quiès si vous êtes sensibles au bruit.

Envie d’un voyage sur mesure au Vietnam, au Laos et/ou au Cambodge?

Créez votre propre voyage et demandez un devis gratuit sans engagement

Demande de devis
Devis en ligne