maison-du-roi-hmong-4

Visite du palais du roi Hmong à Dong Van

Au cœur de la vallée de la commune Sa Phin, district de Dong Van, province de Ha Giang, se trouve le palais du roi Hmong où habitait la famille Vuong. Âgé de plus de 100 ans, cet ouvrage ancien est remarquable pour son architecture et son histoire. Lors de votre séjour à Ha Giang, n’oubliez pas de faire une visite à ce palais.

Le palais a été construit sous le règne de Vuong Chinh Duc. Son nom en Hmong était Vàng Dung Lung. Vuong Chinh Duc a participé à la résistance locale des Hmong contre les envahisseurs chinois. Plus tard, il se fit proclamer « roi des Mèo » ou « roi des Hmong » et dirigea quatre districts Quan Ba, Yen Minh, Meo Vac et Dong Van.

En 1898, Vuong Chinh Duc fit construire son palais qui fut achevé en 1903 et coûta 15.000 piastres. Le chantier a duré huit ans avec un bon nombre d’artisans de talent, certains venus de Chine et de nombreux travailleurs locaux. Le palais reflète une combinaison de l’architecture traditionnelle chinoise, celle de l’ethnie Hmong et celle française.

En préparation de l’édification de ce palais somptueux, Vuong Chinh Duc est allé en Chine pour demander à un géomancien de choisir un bon endroit. Il a décidé du site de Sa Phin. La parcelle de terrain choisie avait une forme de carapace de tortue. A l’avant, les deux montagnes en forme de plateau laissaient imaginer une vie prospère. A l’arrière la chaîne de montagnes en arc de cercle semble couvrir et protéger le site. Tout présageait que les descendants de la famille Vuong deviendraient riches s’ils vivaient là.

Sur un terrain de près de 3000 m2, le palais a été construit comme une forteresse, entouré de murs sculptés de pierre de 2m de haut et de 60-70 cm d’épaisseur.

L’ensemble du palais se compose de trois compartiments avec 64 chambres pouvant accueillir 100 personnes. Le compartiment avant était réservé aux serviteurs et gardiens. Les compartiments central et arrière étaient réservés au roi Vuong Chinh Duc, à ses deux femmes et à ses enfants.

A l’intérieur ce sont des bois précieux et un toit couvert de tuiles yin-yang disposées harmonieusement. Et partout, que ce soit sur la pierre ou le bois, des sculptures de dragons, de phénix, de chauve-souris…qui symbolisent la prospérité et la longévité d’une famille de haut rang.

Le palais reste en grande partie intact, à l’exception du système de plancher en bois, qui a été détruit pendant la guerre car l’on soupçonnait qu’un trésor était enterré sous la maison.

Au fil des années, le palais a résisté au temps et devient un patrimoine culturel et historique de grande valeur. En 1993, il a été reconnu monument architectural artistique national.

Envie d’un voyage sur mesure au Vietnam, au Laos et/ou au Cambodge?

Créez votre propre voyage et demandez un devis gratuit sans engagement

Demande de devis
Devis en ligne