snake-wine

Des choses du quotidien des Vietnamiens qui surprennent les étrangers !

Outre des paysages magnifiques et une longue histoire, le Vietnam possède également une cuisine et une culture diversifiées. On y trouve des rites et des habitudes des Vietnamiens qui suscitent la curiosité et la surprise des Occidentaux.

Voici 10 habitudes étonnantes aux yeux des étrangers lors de leur séjour au Vietnam :

1.«Le transporteur» 

Il y a plus de 60 millions de motos immatriculées dans le pays (5è du monde), ce qui signifie que presque chaque adulte possède sa propre moto !

 

Au Vietnam, les motos sont partout, d’où son surnom « le royaume des motos » !

Les routes sont très encombrées au Vietnam, à cause de nombreux types de véhicules qui circulent ensemble sur la même route. Le trafic est donc assez désordonné. La première chose que les touristes doivent apprendre lorsqu’ils viennent au Vietnam, est la manière de traverser la rue. Pour de nombreux étrangers, leur parcours en ville est également une aventure, au point que même sur de nombreux forums touristiques les expatriés et les voyageurs échangent des secrets pour traverser la rue au Vietnam.

Une expérience: approchez-vous d’un habitant local et traversez la rue avec lui, vous pouvez aussi vous joindre aux autres piétons pour former un groupe. Un groupe de personnes permet aux locaux de vous voir plus facilement. Si personne n’est autour de vous, vous obligeant à traverser la route tout seul, levez votre main pour attirer l’attention, les conducteurs vous verront de loin et passeront sur vos côtés. Il ne faut pas courir, les piétons doivent se déplacer lentement et fermement, pour que les conducteurs puissent réagir correctement.

Il n’est pas rare de trouver des véhicules encombrants et surchargés dans les rues, sur les routes. Dans les campagnes, on transporte un buffle ou un bœuf sur une moto. Et, une famille de 4 personnes et parfois même de 5 personnes peut se déplacer sur un deux-roues.

Pour les touristes, louer une moto pour découvrir la ville peut être une option, mais le trafic est assez compliqué, ils doivent avoir une solide expérience de la conduite des motos et du trafic dense. Sinon prendre un taxi, une moto taxi (xe om) ou louer une voiture avec un chauffeur privé est conseillé.

2.Les femmes se couvrent le visage et portent des robes longues pour garder la peau blanche

Contrairement aux femmes occidentales qui veulent une peau bronzée, les femmes vietnamiennes se protègent toujours du soleil car, selon elles (idem pour les hommes), la peau blanche est un standard de beauté. Partout au Vietnam, on voit toujours les femmes portant des masques, des gants, des foulards, des chemises à manches longues, des robes longues pour soigneusement protéger la peau contre les rayonnements du soleil. C’est pourquoi les vietnamiennes ne nagent pas dans la mer avant le coucher du soleil. Les bains de blanchiment, les cosmétiques de blanchiment de la peau sont également des services populaires au Vietnam. Nous pouvons fréquemment voir des publicités pour ces produits à la télévision ou sur les réseaux sociaux.

3.Fumer du tabac par pipe à eau

Fumer du tabac par la pipe à eau est une habitude et un rite dans la vie quotidienne des habitants du Nord et du Centre. Les touristes occidentaux verront très souvent des hommes fumant des pipes dans une gargote de thé au bord de la route. Attention cependant la pipe à eau provoque des vertiges, des étourdissements, des tremblements, des vomissements, voire le phénomène de l’«ivresse» du tabac, chez les nouveaux fumeurs, ceci est du à la forte concentration du tabac.

On dit que boire un verre de thé vert pourrait aider à rétablir après avoir fait de la pipe à eau.

Fumer à pipe à eau est une culture populaire de certaines zones rurales du Vietnam.

4.Manger tous les repas avec des baguettes

Les Vietnamiens ont l’habitude manger tous les repas avec des baguettes: des repas principaux aux collations, des repas ordinaires aux grandes fêtes et pour tous les différents plats. Alors que les Occidentaux utilisent différents ustensiles pour différents plats.

Au Vietnam, la plupart des touristes sont surpris et intéressés par cette étrange habitude. Pour eux, l’utilisation des baguettes à tous les plats des Vietnamiens est une compétence très artistique, beaucoup de personnes s’y essaient  mais peu d’entre eux y parviennent pas.

5.Porter un pyjama dans la rue

Beaucoup de Vietnamiennes pensent qu’il n’y a rien de plus confortable que de sortir dans la rue en pyjama, mais chez les Occidentaux, personne ne porte cette tenue dans les lieux publics. C’est une chose tout à fait normale pour les femmes vietnamiennes, en particulier dans les zones rurales. Elles portent des pyjamas aux innombrables motifs: des chemises avec des boutons en forme de fleurs colorées, des shorts ou des pantalons amples… lorsqu’elles font leurs courses ou dans la rue.

Au début, les touristes étrangers sont surpris par cet habillement, mais lorsqu’ils ont compris cette habitude de vie, ils envient un peu le confort et la détente des vêtements des femmes vietnamiennes.

6.Manger toutes sortes de choses

La cuisine vietnamienne est très diversifiée et riche, mais il existe de nombreux plats que les Occidentaux considèrent comme inhabituels et atypiques tels que la viande de chien, la soupe de sang frais coagulé, les œufs fécondés de canard, les pattes de poulet, la viande de serpents, de souris ou les insectes… et dans certaines localités, on mange aussi des punaises et des escargots (comme en France).

De nombreux autres plats sont appréciés des vietnamiens, comme la sauce de crevettes fermentées, le tofu, des légumes et des aubergines marinées à la vietnamienne, la sauce de poisson … et qui peuvent paraître bizarres aux touristes étrangers.

Cependant si vous ne voulez pas en manger, ne vous inquiétez pas, il y a encore beaucoup d’autres plats à choisir car la cuisine vietnamienne est très riche et diversifiée.

Dans le classement des régions et pays avec les meilleurs plats, le Vietnam a remporté la 3e place mondiale avec ses près de 500 plats!

7.Faire la sieste

Avec des hivers froids dans les pays occidentaux, le midi est le meilleur moment de la journée. Au Vietnam, avec un climat chaud, les gens ne veulent pas sortir à midi et donc ils font la sieste.

Après le déjeuner, la durée de la sieste est en moyenne d’une heure à deux heures. La plupart des magasins, à l’exception des restaurants, prendront une pause à midi. Les employés de bureau dormiront sur leurs chaises ou sur le tapis de carex étalé au sol. Les Vietnamiens se réveillent normalement très tôt de 5 à 6 heures du matin et font beaucoup de travaux avant la pause à midi, donc ils ont besoin d’une sieste pour récupérer. Il y a également des longs bus avec des lits superposés afin que les clients puissent dormir sur un long trajet. De nombreux musées, sites touristiques, bureaux administratifs… sont également fermés de 12h à 13h30 pour une pause à midi.

8.Poser des questions sur le salaire et sur les circonstances familiales

Au Vietnam, on peut poser une question sur l’âge, le salaire et de l’état matrimonial sans que ce soit impoli. Pour les vietnamiens, ce ne sont que des salutations et des sujets ordinaires sur la vie personnelle qui permettent de vous situer socialement et d’éviter ainsi des impairs, Notez qu’ils n’attendent pas la réponse précise. Par exemple, pour la question « combien vous gagnez ? », la réponse simple « assez pour la vie » (et avec un sourire) est suffisante.

9.La majorité des Vietnamiens portent le nom de famille Nguyên

Dès vos premières rencontres avec les habitants locaux, vous entendrez à répétition le même nom de la famille. Ne vous inquiétez pas, vous n’avez pas mal entendu car 39% de la population du Vietnam porte le nom de famille «Nguyên», et 11% partage le nom «Trân».

Selon les historiens, dans le passé sous le régime féodal, lorsqu’une nouvelle dynastie accédait au trône, les gens étaient obligés à adopter le nom de famille de cette dynastie. Nguyên est la dernière dynastie impériale vietnamienne (le dernier monarque de la dernière dynastie Nguyên, le dernier empereur du Vietnam, Bao Dai, abdiqua en 1945), donc il n’y eut pas de changement par la suite, c’est pourquoi tant de Vietnamiens portent le nom de famille Nguyên.

Ho Chi Minh, héros national, porte aussi ce nom (son nom de naissance était Nguyen Sinh Cung).

10.Boire de la bière, du café glacé

En raison de son climat assez chaud, la bière et le café glacé sont parmi les boissons très populaires au Vietnam, en particulier dans le Sud. Même si la bière est déjà réfrigérée, on ajoute encore de la glace. Le café au lait glacé n’est disponible qu’au Vietnam.

Les gens ajoutent également de la glace au thé, aux smoothies, aux jus de fruits, aux boissons gazeuses…

Il y aura bien d’autres différences qui vous attendent, telles que: pouvoir apporter de la nourriture d’un restaurant à un autre, transformer des aliments crus au marché, manger ou faire un travail dans la rue, brûler les offrandes en papier comme de l’argent, une maison, une voiture, des vêtements et des chaussures notamment, afin que les défunts puissent en avoir usage au royaume des morts…

Ce sont les choses normales au Vietnam mais qui paraissent bizarres aux étrangers, des différences qui rendent le Vietnam attractif aux yeux des visiteurs, les changeant de leur quotidien.

Devis en ligne