Devis en ligneDevis en ligne

Tombeau du roi Minh Mang

Tombeau de Minh Mang, le plus majestueux de tous

Au cœur d’une zone boisée dense et isolée sur la rive Ouest de la rivière des Parfums, le tombeau de Minh Mang est un complexe architectural de 40 ouvrages à ne pas manquer lors de votre séjour dans le Centre du Vietnam.

Situé à environ 12 km au sud-ouest de la ville de Huê, ce mausolée se comprend des monuments, palais, pavillons, ponts, canaux et lacs sur une superficie de 18 ha.

Parmi les 7 tombes des rois de la dynastie des Nguyên, celle de Minh Mang (1791-1841) est la seule à avoir été édifiée après la mort d’un souverain. Après la mort de Gia Long en 1820, Minh Mang a régné pendant 21 ans jusqu’à sa mort.

De son vivant, le deuxième empereur des Nguyên a conçu les plans de sa tombe. Minh Mang a choisi l’endroit pour cette construction sur le mont Cam Ke, près de la jonction de deux affluents Ta Trach et Huu Trach, pour se former la rivière des Parfums.

Pour ce projet, 13.000 travailleurs et soldats ont été mobilisés. En 1841, Minh Mang est mort et son successeur, Thiêu Tri, a construit le tombeau pour son père.

La forme du mausolée se ressemble à une personne se couchant en sérénité: la tête au mont Kim Phung – phénix d’or, les jambes tendues au carrefour de la rivière, les 2 bras suivent les 2 lacs Trung Minh. Un espace bien harmonieux et poétique! Harmonie entre l’architecture et la nature, tout à fait propice à la méditation.

Dans la zone délimitée par un mur d’enceinte - La Thanh de 1.750 m de long, l’ensemble est disposé symétriquement sur un axe de 700 m de long allant de la porte Dai Hong jusqu’au mur d’enceinte La Thanh, derrière le tombeau royal.

Avec 9 m de haut et 12 m de large, la porte principale (porte Dai Hong) du site se comprend 3 entrées et 24 toits décorés. Elle n’a été ouverte qu’une seule fois, pour laisser passer le cercueil royal. Depuis, elle est restée définitivement close. Pour entrer et sortir, on doit passer par les deux portes latérales.

Après le portique, c’est le pavillon de la Stèle où on voit deux rangées de statues des mandarins en pierre, des éléphants et des chevaux dans la cour d’honneur.

Trois escaliers en granit relient la cour au pavillon de la Stèle, de forme carrée. Gravée sur marbre noir, la stèle Thanh Duc Than est située sur la colline Phung Than sur laquelle sont inscrits la biographie et les réalisations et mérites de l’empereur Minh Mang.

Pour aller au temple Sung An, dédié à Minh Mang et à l’impératrice, on doit franchir trois esplanades et la porte Hiên Duc. De l’autre côté du temple, trois ponts en pierre traversent le lac Trung Minh Hô (lac de la Clarté pure). Construit en marbre, le pont central, Câu Trung Dao, était exclusivement utilisé par le souverain. Le pavillon Minh Lâu (pavillon de la Lumière) est au sommet de trois terrasses. À gauche, on voit le pavillon de l’Air frais et celui de la Pêche, à droite.

Du pont de pierre qui enjambe le lac Tân Nguyet (lac de la Nouvelle Lune), en forme de croissant, un imposant escalier bordé d’une haie de dragons mène au tombeau. La porte en est ouverte une fois par an, à la date de la mort de l’empereur.

Réputé à la fois pour son architecture et son cadre splendide, la tombe de Minh Mang est indéniablement la plus majestueuse de toutes.

À noter que le roi Minh Mang a grandement contribué à l’expansion du pays, a fait de Dai Nam – ancienne nom du Vietnam la position la plus forte des pays d’Asie du Sud-Est à cette époque. Au cours de son règne, il a promulgué beaucoup des réformes intérieures. Il est le plus aimé des empereurs des Nguyên. Il avait également une trentaine de femmes, plus de 200 concubines (soit le double des autres empereurs) et 142 fils: 78 princes et 64 princesses. De nos jours, il existe même un produit type Viagra au Vietnam qui porte le nom de cet empereur.

84983184184