Devis en ligneDevis en ligne

Le tombeau de Khai Dinh

Parmi des centaines d’œuvres architecturales bien connus de Huê, les tombes royales des rois Nguyên sont très impressionnantes.

Chacune est un chef-d'œuvre qui vante non seulement le talent des artisans de Hue, mais aussi l’histoire et la particularité de chaque roi.

Résultat du mélange des architectures européennes et asiatiques, modernes et anciennes, le tombeau de Khai Dinh est devenu une des destinations fréquentées des touristes étrangers, notamment les français lors de leurs séjours à Huê.

Inspiré par la tradition, ce mausolée est construit en béton sur la pente de la montagne Chau Chu, à 10 km du centre de Huê. Ce tombeau impérial est de petite ampleur, mais son architecture, la décoration et les détails sont très singuliers par rapport au reste des tombes des rois précédents dans la ville de Huê. C’est le dernier mausolée de ce type à avoir été construit pour un membre de la dynastie Nguyên (1802-1945).

Ce monument se divise en 3 terrasses reliées par des escaliers. À l’entrée, les touristes doivent monter les 37 étapes dont les grilles ont été sculptées en forme de dragons, pour aller aux pavillons de garde.

La deuxième terrasse possède la cour d'honneur avec des soldats et des mandarins, des éléphants et des chevaux en pierre, et le temple de la stèle dans lequel sont inscrits les réalisations et mérites du roi. Le tombeau et des salles commémoratives décorées de mosaïques, faïences et tessons de verre se trouvent à la 3e terrasse, endroit le plus élevé.

À la différence des précédents, le tombeau de Khai Dinh ne laisse pas de place à la nature et aux jardins dans son architecture. Mais cette construction, massive, est très impressionnante de l’extérieur.

La décoration intérieure du tombeau de Khai Dinh est extraordinaire. Au plafond, neuf dragons se tortillent dans les nuages. La tombe de Khai Dinh se trouve dans l'arrière-salle du temple de Thiên Dinh. Les murs décorés des motifs et mosaïques de porcelaine et de cristal impressionnent également les voyageurs. En outre, on peut voir une statue en bronze de Khai Dinh fabriqué par les deux architecteurs français P. Ducing et F. Barbedienne en 1922.

À noter que pour financer ce projet, le roi Khai Dinh a fait augmenter les taxes foncières de 30% sur l’ensemble du pays. Cette décision créa la colère de la population locale.

Il décida de construire ce monument après son voyage en France pour assister à l'exposition coloniale à Marseille. Impressionné par les courants architecturaux européens, il demanda d’ajouter les décorations occidentales à ce mausolée.

Lors de votre visite, vous pourrez voir des ornements en forme de fleurs de lys, des sculptures en fer forgé et des autres éléments d’art européen. En outre, cette construction est également un mélange de style gothique, roman, hindouiste et bouddhiste.

Le tombeau de Khai Dinh fut édifié durant onze ans de 1920 à 1931. Khai Dinh mourut en 1925, à l'âge de 40 ans. Pas simplement un lieu de repos, ce mausolée est l’une des constructions architecturales les plus surprenantes des mausolées impériaux.

84983184184