Devis en ligne

Son Doong, la plus grande caverne du monde au Centre du Vietnam

Dans le rapport sur les résultats de l'exploration, qui a été présenté mercredi au Comité populaire de la province de Quang Binh, Howard Limbert, chef du groupe de spéléologues britanniques, a affirmé qu'avec une telle dimension, "nous croyons que ce sera la caverne la plus grande du monde".

Howard Limbert a ajouté qu'en pénétrant en profondeur, certains endroits de la caverne étaient si vastes qu'on ne distinguait même pas les parois.

Comme la caverne de Phong Nha, le nouveau site, baptisé Son Doong, possède en son sein une rivière souterraine qui la serpente. Sa voûte, mesurée à son point culminant, dépasse les 200 m de haut, soit 4 ou 5 fois supérieure à celle de la caverne de Phong Nha.

Ces nouvelles mesures, réalisées après s'être assuré des conditions de sécurité, indiquent que la caverne de Son Dông est plus longue de 2 km que celle de Deer, qui se trouve en Malaisie, et jusqu'ici considérée comme la plus grande du monde, affichant une hauteur de plus de 100 m pour une largeur de 90 m.

Ainsi, après 25 jours d'aventures, entamés depuis fin mars, les explorateurs, membres de l'Association d'études des grottes du Royaume-Uni, ont découvert le site dans la région rocheuse à l'ouest de Quang Binh, dans l'ensemble spéléologique de Phong Nha-Ke Bàng.

Au dire de spéléologues, ils ont mis 8 heures de marche dans la forêt du parc national de Phong Nha-Ke Bàng, parcourant 10 km depuis un tronçon de la piste Hô Chi Minh traversant la province de Quang Binh, pour finalement trouver l'entrée de la caverne.

L'accès au site de Son Dông est difficile, car il est en pente. Le relief de la grotte à proprement parler est assez accidenté. L'intérieur se distingue par ses kilomètres de galeries et de rivières souterraines, agrémentées de nombreuses stalagmites et stalactites.

"La découverte de ce nouveau site fera la réputation de Phong Nha-Ke Bàng", a constaté Howard Limbert, remarquant toutefois que dans l'immédiat, du fait du relief accidenté et du torrent qui la longe, l'exploitation de cette cavité dans un but touristique est déconseillée, car dangereuse. À noter que la caverne de Son Dông a été découverte pour la première fois en 2001, par hasard, par un habitant local. Mais ce dernier avait oublié le chemin jusqu'à ce qu'il serve de guide pour les explorateurs britanniques.

Ainsi, les explorateurs ont identifié à Phong Nha-Ke Bàng un total de 20 cavités, d'une longueur accumulée de près de 36 km, portant le nombre de sites spéléologiques de la région à 150. Le système des cavernes de Phong Nha s'étend sur une longueur totale de 62 km, selon le nouveau chiffre fourni par les explorateurs britanniques.

Un fossé tectonique a été découvert à 600 m de la caverne Son Dông, toujours lors de cette expédition. Les spéléologues ont essayé de descendre à 255 m de profondeur, mais selon eux, cela ne constituait pas encore le fonds du gouffre, qualifié de fossé le plus profond du Vietnam.