Devis en ligne

Nom et prénom

D'une manière générale, le nom d'un vietnamien est constitué de trois parties: le nom de famille, le nom intercalaire et le prénom.

- Le nom de famille : La femme mariée ne prend pas le nom de famille de son mari comme il est d'usage en France. Les enfants reçoivent le nom de famille de leur père, mais une habitude de plus en plus répandue est de faire suivre celui-ci du nom de famille de leur mère.

Le nom de famille le plus répandu : Nguyen (environ 30 % de Vietnamiens portent ce nom)

 - Le nom intercalaire : au milieu pour faire joli ou pour distinger de sexe, qui sépare le nom de famille du prénom. Les deux noms intercalaires les plus répandus sont Thi, pour les femmes, et Van, pour les hommes. De nos jours, ces usages sont pratiquement abandonnés dans les villes mais persistent dans les campagnes.

- Le prénom : La plupart des prénoms reprennent des mots de vocabulaire issus du vietnamien ancien. Dans le passé, lorsque la mortalité infantile était forte, on affublait ses enfants des prénoms les plus laids possibles pour que, dégoutés des prénoms de ces derniers, les démons ne les emportaient pas .

Grâce à ce prénom, on arrive à identifier la personne intéressée. Aucun mot n'est réservé spécialement pour les prénoms masculins ou féminins. Il existe cependant certains termes qui sont attribués plus facilement aux filles. C'est le cas des mots qui expriment la beauté, la grâce, la douceur ou les noms des fleurs. Par contre, pour les garçons, on trouve des mots qui expriment la force, le courage, la patrie ou les noms des héros.