Devis en ligne

Mariage

Le mariage est très important chez les Vietnamiens, non seulement pour les amoureux, mais également pour les deux familles. Ainsi, il inclut quelques observances rituelles formelles. Le jour de mariage est habituellement choisi bien à l'avance par le famille du marié et les parents de la mariée (ce n'est pas nécessairement samedi ou dimanche, comme ils croient qu'il est bon basé sur l'âge de la mariée et du marié).

Plus le mariage est organisé solennellement, plus il aura une signification profonde et durable dans la vie des couples. Solennel ne veut dire ni coûteux, ni "démonstratif". L’objectif principal est de s’accorder à la morale en préservant les traditions éducatives de la famille.

La cérémonie de mariage est composée de 5 étapes :


- La cérémonie officielle chez la mariée :

Contrairement à la cérémonie officielle chez le marié, chez la mariée, elle se déroule en deux jours. La première journée est réservée au Nhom Ho, où se réunissent tous les membres de la famille de la mariée pour la rencontrer avant qu’elle parte vivre sa nouvelle vie. Sont convoqués aussi ceux qui vivent dans les autres provinces. Les parents et les personnes âgées de la famille donnent des conseils à la mariée sur ce qu’elle doit faire ou ne pas faire le jour du mariage, ainsi que durant sa vie conjugale.

- Ruoc Dau (la cérémonie où l’on conduit la mariée chez le marié) :

En ville, on utilise des voitures pour conduire la mariée chez son mari. A la campagne, les moyens de déplacement sont différents : les barques, les sampans, les charriots tirés par des bœufs ou des chevaux... tout est possible selon les conditions locales. Dans tous les cas, le véhicule réservé aux mariés est décoré avec des fleurs, des rubans de couleur vive (en général rouge ou rose, ou jaune). La charge du transport de la famille de la mariée incombe à la famille du marié. Les sœurs ou cousines, amies de la mariée apportent ses valises de vêtements ou d’objets personnels à sa nouvelle maison.

- La cérémonie officielle chez le marié :

En principe, la cérémonie se déroule à peu près comme chez la mariée, mais bien sûr sans échange de présents, de bagues et de bijoux. Après la cérémonie, la mariée se repose un moment, se rafraîchit et offre des feuilles de bétel et des noix d’arec aux personnes âgées de sa belle-famille. A midi ou le soir, les parents du marié organisent un grand festin en l’honneur du mariage de leur enfant. On invite aussi quelques membres de la famille de la mariée.

- Giao Duyen :

Le geste rituel d’échange des saluts entre les deux époux se déroule dans la chambre nuptiale. Le mari partage avec sa femme les feuilles de bétel offertes à l’autel des ancêtres durant la cérémonie du matin, puis verse du vin dans un verre, et les deux époux en boivent chacun la moitié.

Phan Bai :

Trois jours après le mariage, le jeune couple retourne faire une visite aux parents de la conjointe. Au Nord, les époux apportent du riz gluant et de la compote liquide comme présent. Au Sud, on remplace par du vin, du thé, des pâtisseries, des fruits ; dans quelques provinces ce sera deux canards.

- Les costumes de mariage :

Jadis, les mariés devaient porter le costume national avec des variantes pour chaque région ou province. Aujourd’hui, le marié porte le costume européen. Parfois il adosse le "ao dai" traditionnel à la demande des parents de la mariée pour les gestes rituels devant l’autel. Le "ao dai" est préféré par la mariée pour les cérémonies car il fait valoir la féminité et l’allure de celle qui le porte. Durant le banquet, les robes de bal ou les costumes européens sont plus courants.