Devis en ligne

Hanoi cherche à accueillir davantage de voyageurs

Baisser le prix des tours, créer les nouvelles attractions, rechercher les nouveaux produits touristiques, lancer les programmes de promotion, cibler ses marchés principaux comme l'Europe, la Chine, l'ASEAN, etc., sont autant de mesures que Hanoi cherche à appliquer pour attirer plus de touristes.

L'Administration nationale du tourisme (ANT) a coopéré avec la compagnie aérienne Vietnam Airlines en vue des campagnes de promotion en faveur des voyageurs étrangers, selon Vu Thê Binh, chef du Département de voyages de l'ANT.

D'autre part, les agences de voyage de la capitale ciblent encore plus leurs marchés principaux. Il s'agit donc de l'Europe (France, Angleterre, Espagne, Allemagne, Italie…), qui représente 33% des parts de marché, et puis des États-Unis, du Japon, de la Corée du Sud, de l'ASEAN et de la Chine.

Nguyên Quang Lân, président de l'Association municipale du tourisme a proposé une augmentation du budget pour la promotion touristique, laquelle doit être lancée, selon lui, en fonction des marchés. A l’heure actuelle, des mesures de promotion ont été réalisées, aux marchés potentiels du pays.

Une centaine de programmes de promotion

L'année dernière, le nombre de touristes étrangers à Hanoi a accusé une baisse de 11% par rapport au plan fixé, autrement dit, l'objectif de 2 million de touristes étranger n'est pas atteint. Les causes étaient multiples : les autres nouvelless destinations au monde, manque de promotion et des infrastructures, influence de la crise financière mondiale, pénurie d'hôtels de luxe...

Face à une nette baisse du nombre d'étrangers par rapport à l'année précédente, la croissance ayant chuté à un pour cent, le chef adjoint de l'ANT, Nguyên Manh Cuong, a souligné, dans le cadre d'une récente conférence, que "cette stratégie devra être menée une année pour inverser cette tendance de diminution des touristes étrangers". "En outre, ajoute-t-il, il est nécessaire, dans le cadre de cette stratégie, de renforcer la coopération étroite entre les compagnies de tourisme, les agences aériennes et les hôtels".

Mieux communiquer et présenter les nouveaux sites touristiques, lancer des programmes touristiques gratuits tels que Famtrip et Presstrip (voyage gratuit pour tour-opérateurs et journalistes afin de découvrir de nouveaux produits touristiques afin d'établir de nouveaux circuits) à destination au Vietnam, rechercher des opportunités de coopération internationale seront également envisagés.